MAI 2022

28 mai,
12 hrs de transports différents, train, avion et voiture…je suis enfin à Settat, quelques heures ( insuffisantes ) de sommeil , les dernières lueurs de l’aube s’étirent quand nous arrivons au souk, un tour rapide, une jolie jument chocolat un peu maigrichonne nous intéresse, une allure de pouliche, hélas elle a 14 ans , après avoir arpenté le souk dans tous les sens il faut se rendre à l’évidence les plus beaux chevaux aujourd’hui sont des mâles ,
on sait maintenant sur le souk que nous privilégions les chevaux inscrits au stud-book un vendeur nous interpelle en agitant le carnet de sa jument, surprise !!!! c’est une jument irlandaise échouée ici par quel miracle…. ???quitter la verte Irlande pour l’aridité du Maroc le choc doit être dur…

et comme souvent au moment du départ une jolie jument se détache pour nous faire l’œil de biche , noire, six ans, toute douce, elle sera demain aux écuries…

PHOTO-2022-05-28-22-06-14
PHOTO-2022-05-28-22-06-14

press to zoom
PHOTO-2022-05-28-22-06-14 (1)
PHOTO-2022-05-28-22-06-14 (1)

press to zoom
PHOTO-2022-05-28-22-06-14 (2)
PHOTO-2022-05-28-22-06-14 (2)

press to zoom
PHOTO-2022-05-28-22-06-14
PHOTO-2022-05-28-22-06-14

press to zoom
1/3

Nous prenons la route pour aller voir une autre jument dont on nous a dit beaucoup de bien…. dun suitée d’un poulain également dun et pleine d’un autre poulain forcément dun…
Deux hrs de route plus tard nous arrivons devant une ferme d’allure assez moderne, le propriétaire installe des chaises de jardin et une table à l’ombre d’un olivier , une vieille dame amène un plateau avec du thé et des petits gâteaux….le suspense est à son comble quand enfin on sort un bel étalon gris ( la vedette américaine….) la jument arrive ensuite suitée d’une turbulente pouliche, elle est dun sans aucun doute, belle et grande, 8 ans….son poulain de l’an dernier clôture la présentation, pour le prix nous n’en saurons rien aujourd’hui, il faudra revenir….on n’est pas au souk rien ne presse…..

PHOTO-2022-05-28-22-08-36 (1)
PHOTO-2022-05-28-22-08-36 (1)

press to zoom
PHOTO-2022-05-28-22-08-36
PHOTO-2022-05-28-22-08-36

press to zoom
PHOTO-2022-05-28-22-08-36 (2)
PHOTO-2022-05-28-22-08-36 (2)

press to zoom
PHOTO-2022-05-28-22-08-36 (1)
PHOTO-2022-05-28-22-08-36 (1)

press to zoom
1/3

29 mai, 

             l’orage a grondé toute la nuit à Khenifra, ce matin la température a baissé  les oueds ont grossi et déversent un flot boueux et bruyant…. 

          La jument achetée hier arrive ce matin sur le souk, Abdel s’y rend pour trouver un camion qui l’emmènera aux écuries , je n’ai pas une grosse envie d’aller piétiner dans la boue je l’attends sur une terrasse…juste le temps de commander un café et il m’appelle, une jument alezan brulé et sa pouliche sont en vente, le vendeur pense qu’elle a sept ou huit ans et un papier…donc une puce électronique mais le lecteur de puce est resté dans la voiture… je repars au souk équipé du lecteur ( qui ne ment jamais…) la pauvre jument a hélas 17 ans, donc le voyage en Europe se fera sans elle….

Nous partons ensuite pour fez voir une pouliche palomino charbonnée, plusieurs heures de route, nous passons par Azrou et Ifrane des villes de montagne où c’est la saison des cerises, elles sont énormes, tout le monde en vend au bord de la route…elles ont un très joli nom en arabe « l’amour des rois… », et c’est un régal,

               À Fez par un heureux   hasard Abdel fait une erreur de numéro en appelant le propriétaire de la pouliche et il tombe chez un éleveur qui a également deux pouliches palominos à vendre…. elles sont mignonnes, quelques kilos à prendre, les parents sont beaux, si nous trouvons une entente pour le prix elles quitteront le Maroc…              

        une dernière visite 50 kms plus loin à la palomino charbonnée dans un paysage à couper le souffle, la pouliche est aussi belle que sur les photos mais sa robe est en train de virer inexorablement au gris….à voir quand même ….

                 nous arrivons enfin à Méknès après une visite express aux écuries….

30 mai, 

         Visite aux écuries où nous passons la matinée, les chevaux sont détendus et curieux de nos allées et venues, nous sortons quelques juments pour le plaisir de les regarder faire les folles et se rouler dans le paddock…   notre palefrenier Miloud nous parle d’une ou deux juments en vente à 10 minutes d’ici, il nous accompagne dans une grande ferme de l’époque du protectorat, dans un immense hangar 6 juments meurent d’ennui et de faim….le gardien des lieux devant nos mines déconfites propose de nous montrer les mâles, apparemment ce n’est pas le même traitement, ils sont bien nourris, dans de beaux boxes et je reconnais un étalon que nous avons failli acheter il y a deux ans, petit cheval bai brulé très compact, beaucoup de crins très frisés , il est toujours à vendre….

image_6483441 (19)
image_6483441 (19)

press to zoom
image_6483441
image_6483441

press to zoom
image_6483441 (1)
image_6483441 (1)

press to zoom
image_6483441 (19)
image_6483441 (19)

press to zoom
1/3

Apres  déjeuner ,un peu dur de repartir affronter la chaleur mais un rdv est pris pour visiter quelques juments dans la campagne de Méknès, la 1 ère est une Isabelle occupée à 

chercher les épis oubliés dans un champ fraîchement moissonné, le lecteur de puce frappe encore une fois….20 ans !!!! nous rentrons dans le village, tout le monde semble somnoler, y compris de nombreux chevaux sous les oliviers, une vieille bétaillère oubliée me rappelle celle de mon enfance et ajoute a cette impression de temps suspendu…  seul mouvement une petite fille occupée à monter sa jument….

                 notre cornac nous indique les chevaux qui sont en vente, pas de coups de cœur sauf au moment où une jolie tête palomino regarde timidement à la porte d’un box…un petit mâle de 18 mois tout mignon, le propriétaire nous rejoint, il est sympathique et vendeur, Abdel étant maître dans l’art des négociations je lui laisse la main ,  je pense que dans la semaine le petit cheval doré fera partie des nôtres….notre journée se termine avec l’achat au téléphone des pouliches vues hier….

image_6483441 (2)
image_6483441 (2)

press to zoom
image_6483441 (3)
image_6483441 (3)

press to zoom
image_6483441 (10)
image_6483441 (10)

press to zoom
image_6483441 (2)
image_6483441 (2)

press to zoom
1/8

31 mai…

              Khemisset est déjà encombrée vers 7 hrs lorsque nous arrivons , c’est une grande ville mais on a conservé la tradition des attelages de chevaux, certaines carrioles bâchées servent de taxis où une dizaine de personnes sont entassées, d’autres ont des chargements de fruits, de fourrage ou de moutons…. tout le monde circule sans se soucier des autres, une merveilleuse pagaille…

     Pour cette raison le souk aux chevaux reste important…. malgré ça nous ne trouverons pas de perle rare ce matin, encore une fois de très beaux mâles, des juments suitées, une belle noire nous intéresse, beau modèle, de très bonnes origines mais 14 ans…     

     Nous partons quand le souriant Jawad ( champion international des rendez-vous manqués…) nous propose des juments fabuleuses à deux pas d’ici, les deux pas seront deux heures de route et de piste et les juments des haridelles dépressives…une petite envie de tuer jawad s’installe doucement mais ce n’est pas raisonnable, demain il y a un autre souk et qui sait peut-être des juments nous y attendent….cinq hrs de route plus tard et nous arrivons à Khourigba où demain matin tous les espoirs seront permis….le gros souci sera de trouver une chambre , il y a un festival de cinéma et tout est complet…. 

                 Au bout d’une heure nous abandonnons les boulevards et les grands hôtel pour les ruelles de la médina et enfin une chambre est libre, c’est un hôtel triste à mourir mais au moi ça sera mieux que de dormir sur un parking dans la voiture…. Il est déjà deux hrs du matin, plus que quatre heures de sommeil……

image_6483441 (11)
image_6483441 (11)

press to zoom
image_6483441 (1)
image_6483441 (1)

press to zoom
IMG-20220601-WA0000
IMG-20220601-WA0000

press to zoom
image_6483441 (11)
image_6483441 (11)

press to zoom
1/24

1er juin…

             Dur le réveil ce matin, il me faut une intraveineuse de caféine pour avancer…. 

              Le souk où nous allons est réputé pour ses chevaux en majorité noirs et en bon état , la région produit beaucoup de luzerne….

           deux juments se détachent du lot, une baie et une noire, crins soyeux, robe brillante, deux bêtes assez exceptionnelles, la baie nous échappe , beaucoup d’acheteurs pour ces deux là mais nous repartirons avec la noire qui est peut-être pleine, un certificat de saillie accompagne son carnet….

cdv5
cdv5

press to zoom
image_6483441 (1)
image_6483441 (1)

press to zoom
image_6487327
image_6487327

press to zoom
cdv5
cdv5

press to zoom
1/18

Quelques contacts sont pris pour en voir d’autres sur le chemin du retour…les 1éres sont encore deux juments noires suitées , le propriétaire se remet d’un grave accident de moto, il ne peut plus s’en occuper, Abdel n’est pas très chaud à l’idée de deux poulains supplémentaires….à voir donc en fonction des places qui seront disponibles et des demandes… un autre rendez-vous a été manqué, le propriétaire plein de bonne volonté a descendu ses juments de la montagne pour nous attendre au bord de la route et il fallait du courage avec cette chaleur…! mais en l’absence de signalisation nous avons pris un mauvais itinéraire 

et vraiment pas envie de faire demi tour….la semaine prochaine nous ferons une nouvelle tentative.........

image_6487327 (1)
image_6487327 (1)

press to zoom
image_6483441
image_6483441

press to zoom
IMG-20220602-WA0004
IMG-20220602-WA0004

press to zoom
image_6487327 (1)
image_6487327 (1)

press to zoom
1/14

2 juin, 

         Journée de repos aujourd’hui, l’occasion surtout de prendre du temps avec les chevaux… 

         séance photo pour Hanini mon futur étalon que je connais si peu, est-ce que ça se passera bien entre nous ? est-ce qu’on sera amis ? complices ? pour l’instant on se toise …. qui sera le patron ???

        quelques juments aussi prendront la pose…

         nous allons ensuite voir une jument dans les environs, c’est un petit homme tout maigre qui vend une petite jument toute maigre… baie avec de curieuses zébrures sur les membres, à part cette particularité et son prix beaucoup trop élevé il n’y a rien à en dire…. 

          Retour à la maison avec un magnifique coucher de soleil tout rouge…

image_6483441 (1)
image_6483441 (1)

press to zoom
image_6483441
image_6483441

press to zoom
image_6483441 (21)
image_6483441 (21)

press to zoom
image_6483441 (1)
image_6483441 (1)

press to zoom
1/20

3 juin…

             La matinée se passera aux écuries, nous sortons Ferdaws ( paradis) et son poulain Nahr ( rivière) deux beautés noires,     

              un stock d’orge est livré et aussi 50 kgs de carottes ( pour le plaisir…) 

               Laïla la sœur d’Abdel nous invite à nous régaler d’une spécialité marocaine que je ne connais pas   Elmadfouna, c’est juste délicieux et copieusement lestés nous partons pour Settat, cinq heures de route……

        enfin nous voyons la mer près de Casablanca , encore une soixantaine de kms et Settat est là…un repas léger et un tour en ville pour prendre un incontournable thé à la menthe, nous croisons par hasard Abdelmajid un garçon qui s’était occupé de nos chevaux il y a une dizaine d’années, il y aura donc plusieurs thés……

          Abdelmajid est maintenant cavalier dans l’armée il viendra au souk avec nous demain matin…..

image_6483441 (7)
image_6483441 (7)

press to zoom
image_6483441 (1)
image_6483441 (1)

press to zoom
image_6483441 (6)
image_6483441 (6)

press to zoom
image_6483441 (7)
image_6483441 (7)

press to zoom
1/16

4 juin, 

               Ce maudit téléphone sonne déjà, j’ai l’impression que je viens de me mettre au lit…le souk est un peu à l’extérieur de la ville et il semble animé ce matin….en effet il y a plus de chevaux que d’habitude, nous repérons très vite une belle pouliche Isabelle de deux ans, Abdel commence le marchandage et surprise au moment de conclure il s’aperçoit que c’est un mâle !!!! Il est vexé…on dira que c’est de ma faute….. heureusement une autre Isabelle nous fait de l’œil, 6 ans toute belle, nous connaissons le vendeur qui nous a cédé ma petite Bouderbala il y a 18 mois, très vite nous l’achetons ouf…..! 

           Dés qu’ils sont vendus les chevaux quittent le centre du souk pour être attachés sur les murs d’enceinte et nous attachons par erreur notre jument dans le coin réservé aux chevaux destinés à la boucherie…. J’avais vu les inscriptions au ciseau sur les croupes mais je n’ai réagi immédiatement, c’est en voyant passer d’autres chevaux pour lesquels ce sera le dernier souk que j’ai réalisé que sur un malentendu la nôtre pouvait être embarquée dans un mauvais camion, nous l’avons vite récupérée pour la confier au transporteur….. elle sera aux écuries demain

image_6483441 (16)
image_6483441 (16)

press to zoom
image_6483441
image_6483441

press to zoom
image_6487327
image_6487327

press to zoom
image_6483441 (16)
image_6483441 (16)

press to zoom
1/15

Nous partons ensuite pour Safi voir une jument palomino dont on parle depuis un mois, 170 kms en partie sur une route aussi défoncée qu’une piste, quand nous arrivons le propriétaire nous annonce la bouche en cœur qu’il l’a vendu la veille !!!! 

            Grosse colère d’Abdel !!!! moi en arabe je n’y arrive pas….! mais j’aurais bien aimé en rajouter un peu….! On va essayer de l’avoir quand même mais ce n’est pas gagné…

          Pour se remettre rien de mieux qu’une assiette de poissons grillés , on est au bord de la mer après tout….croisons de nombreux dromadaires, c’est la région, ensuite direction Marrakech et ses embouteillages….

image_6487327 (1)
image_6487327 (1)

press to zoom
image_6483441
image_6483441

press to zoom
image_6483441 (4)
image_6483441 (4)

press to zoom
image_6487327 (1)
image_6487327 (1)

press to zoom
1/8

5 juin,

            Marrakech revit, fini les restrictions et le confinement, les rotations d’avions déversent des centaines de touristes et la circulation est infernale….nous profitons de cette étape pour rendre visite à un entrepreneur chez lequel nous avons acheté quelques chevaux et qui arrête l’élevage, les cinq ou six juments qui lui reste sont maigres et sauvages donc la visite est rapide, pour échapper au bruit et à l’agitation nous prenons le dernier repas au frais dans un Riad situé au calme où le seul bruit est le clapotis de l’eau dans le bassin…

image_6483441 (10)
image_6483441 (10)

press to zoom
image_6483441
image_6483441

press to zoom
image_6483441 (9)
image_6483441 (9)

press to zoom
image_6483441 (10)
image_6483441 (10)

press to zoom
1/11

6 et 7 juin,

           Le retour à Méknès nous prendra une bonne partie de la journée mais avant de rentrer nous faisons une petite visite aux deux dernières juments achetées,

        elles sont arrivées ensemble hier.

        Quelques photos, elles sont un peu inquiètes de cette liberté nouvelle dans le paddock…et de toutes ces têtes inconnues,  

          la petite Quinoa benjamine du lot manifeste bruyamment son envie de se dégourdir , elle aura aussi son moment de liberté….

          Mardi matin souk Khemisset ,  rien pour nous, quelques contacts , quelques photos et nous reprenons la route pour Fez , nous devons récupérer les deux pouliches palominos achetées la semaine dernière, elles voyageront en décapotable dans un pickup… heureusement ce n’est pas loin, c’est leur premier voyage et elles montent comme des reines , rien ne les effraie….

              21 hrs fin des activités mais cette chaleur nous donne une envie urgente de glace alors nous finissons sur une terrasse devant une coupe Melba….

IMG-4850
IMG-4850

press to zoom
970cd244-d34a-4df0-bfb2-82f25b84ffd1
970cd244-d34a-4df0-bfb2-82f25b84ffd1

press to zoom
IMG-4891
IMG-4891

press to zoom
IMG-4850
IMG-4850

press to zoom
1/30

8 et 9 juin, 

          séance vermifuge pour les chevaux et quelques taches administratives pour nous, 

            ce matin nous partons très tôt pour le souk de Salé que nous faisons très rarement, il est agréable parce qu’il se déroule sous des eucalyptus centenaires mais décevant par la qualité des chevaux présentés aujourd’hui , essentiellement de pauvres bêtes usées par le travail, 

          sur le retour nous allons voir Hanana une jument sabino suitée, avec son papier nous realisons que c’est la sœur ( même mère ..) que Effaf que nous avons aux écuries… le marché n’est pas complètement terminé mais je pense que nous l’achèterons… 

            Ensuite séance photo habituelle, d’abord les deux pouliches palominos qui découvrent le paddock, ensuite les deux poulains Nahr et iasid , puis c’est au tour de la bondissante Effaf, très timide quand nous l’avons acheté, elle s’est immédiatement sentie chez elle et elle a toutes les audaces….pour finir Hajib teste sous la selle Ghariba et  Draouia…..

1eb075d1-a475-4ea8-b182-cdf4f37b24e0
1eb075d1-a475-4ea8-b182-cdf4f37b24e0

press to zoom
ec0e7828-976f-41c1-9623-4001bffab632
ec0e7828-976f-41c1-9623-4001bffab632

press to zoom
4b4be4ff-b56b-4a7a-a8ff-41745411a613
4b4be4ff-b56b-4a7a-a8ff-41745411a613

press to zoom
1eb075d1-a475-4ea8-b182-cdf4f37b24e0
1eb075d1-a475-4ea8-b182-cdf4f37b24e0

press to zoom
1/20

10 juin,
        Sortie des deux étalons aujourd’hui, c’est beaucoup plus chaud qu’avec les poulains hier… beaucoup de testostérone dans l’air, c’est à celui qui frimera le plus devant les juments….
         Hanini le mien en premier et  lahem Douahi
          Ensuite le couscous traditionnel du vendredi et départ pour Beni Mellal où nous rencontrons un éleveur suisse résidant au Maroc, nous ramènerons la jument de sa fille avec nos chevaux,
          l’étape suivante est Souk sebt chez un autre éleveur ( celui qui m’a vendu mon étalon), il nous présente une jument baie de sept ans et sa pouliche Isabelle , après quelques thés à la menthe et un tagine nous achetons la jument……et en route pour Essaouira… 

IMG-20220612-WA0004
IMG-20220612-WA0004

press to zoom
IMG-20220612-WA0016
IMG-20220612-WA0016

press to zoom
IMG-20220612-WA0005
IMG-20220612-WA0005

press to zoom
IMG-20220612-WA0004
IMG-20220612-WA0004

press to zoom
1/14

11 juin, 

         Essaouira….un peu de fraîcheur enfin !!! C’est une étape incontournable dans mes voyages au Maroc, des remparts protègent la ville des assauts de la mer mais aussi de la circulation automobile donc les rues et ruelles appartiennent aux piétons et aux marchands ambulants….tout le monde étale sa marchandise ou flâne d’une boutique à une terrasse, une vraie pause détente après la frénésie des grandes villes….c’est l’occasion aussi de déguster du poisson tout frais pêché….nous logeons dans une maison typique d’Essaouira, elles sont toutes sur le même modèle, articulées autour d’un puits de lumière et avec trois étages au maximum

IMG-4944
IMG-4944

press to zoom
IMG-5029
IMG-5029

press to zoom
53690445-43f4-4a3c-81eb-464c683a74a4
53690445-43f4-4a3c-81eb-464c683a74a4

press to zoom
IMG-4944
IMG-4944

press to zoom
1/12

12 et 13 juin, 

            retour ce matin sur Méknès, une journée de route sans climatisation et avec une température qui flirte avec les 40 degrés…..

             arrivés ko en fin d’après-midi nous faisons tout de même un tour aux écuries où tout est calme…. 

               Mais ce matin gros, très gros problème …..! le palefrenier nous informe que le puits qui alimente l’écurie est tari….donc plus d’eau pour les chevaux, le Maroc traverse une sécheresse très dure et le manque d’eau est la préoccupation de tout le monde, un peu plus tard on apprend qu’un forage plus profond arrive à une nappe d’eau, le problème semble résolu pour le moment , les dernières juments achetées arriveront cet après-midi et pour moi demain c’est le départ avec un avion très matinal, 6 hrs 45…..

             Quelques photos des dernières juments, il ne manquera que Hanana la sabino suitée, 

             une heureuse surprise Abdel toujours équipé de son lecteur de puce vérifie par acquit de conscience si la sabino extrême n’aurait pas par miracle une identité et le miracle se produit elle est arabe barbe inscrite au stud book et s’appelle Tafa, son précédent propriétaire l’a gardé des années sans le savoir et c’est la toute première sabino extrême avec origines que nous trouvons…

a14a96fb-f295-4650-b012-bd33dc80fea4
a14a96fb-f295-4650-b012-bd33dc80fea4

press to zoom
5d20091f-d31a-46ba-9c1a-cda53454e7e2
5d20091f-d31a-46ba-9c1a-cda53454e7e2

press to zoom
7bd783b2-a594-445d-8334-5e8dda1bdacf
7bd783b2-a594-445d-8334-5e8dda1bdacf

press to zoom
a14a96fb-f295-4650-b012-bd33dc80fea4
a14a96fb-f295-4650-b012-bd33dc80fea4

press to zoom
1/16

16 juin,

                24 hrs que je suis rentré, j’avais encore 1000 choses à faire là bas mais il faut bien partir si on veut revenir…..

                   déjà Abdel m’envoie des photos de ce qui se passe aux écuries, les trois pouliches de un an font connaissance, la dernière jument sabino est arrivée, tout se passe bien, je continuerai à donner des nouvelles et à mettre des photos pour évaluer le changement des chevaux….maintenant ils auront une période de sérénité pendant laquelle il n’y aura plus de transport, plus de travail, de la nourriture régulièrement, des bons soins, une nouvelle vie qui commence……

4f6565f9-1987-4563-9b24-7d1e668ec33a
4f6565f9-1987-4563-9b24-7d1e668ec33a

press to zoom
2d4392d6-775f-4a59-ac2d-8a6d3728bd67
2d4392d6-775f-4a59-ac2d-8a6d3728bd67

press to zoom
04018dd1-089d-4457-9eee-52f6e96409c0
04018dd1-089d-4457-9eee-52f6e96409c0

press to zoom
4f6565f9-1987-4563-9b24-7d1e668ec33a
4f6565f9-1987-4563-9b24-7d1e668ec33a

press to zoom
1/10

Les jours passent au calme à Bouderbala, chacun a trouvé ses marques , tous reconnaissent leur box et toutes les têtes suivent les allées et venues de miloud le palefrenier ….  Oubliés les souks, les entraves et la faim pour certains, les deux mois passés ici sont une parenthèse de détente avant le grand voyage vers l’Europe…      À tour de rôle les juments peuvent se détendre dans le paddock, parfois à deux en fonction des amitiés, aujourd’hui c’est Ghariba et Mallouka

e5fdde42-68c2-4596-8937-d1573f6f900a
e5fdde42-68c2-4596-8937-d1573f6f900a

press to zoom
5fb951eb-bde3-4ae8-a91f-3b62acf8a67c
5fb951eb-bde3-4ae8-a91f-3b62acf8a67c

press to zoom
8ec606de-da53-4bf1-a051-502dec23f260
8ec606de-da53-4bf1-a051-502dec23f260

press to zoom
e5fdde42-68c2-4596-8937-d1573f6f900a
e5fdde42-68c2-4596-8937-d1573f6f900a

press to zoom
1/13

Le trio des pouliches  Oulayati, Olindra, Omaya

IMG-20220711-WA0003
IMG-20220711-WA0003

press to zoom
IMG-20220711-WA0008
IMG-20220711-WA0008

press to zoom
IMG-20220711-WA0005
IMG-20220711-WA0005

press to zoom
IMG-20220711-WA0003
IMG-20220711-WA0003

press to zoom
1/10

Meli-melo des chevaux au Maroc

e45f7239-c05c-455d-9916-3fe90799a1fa
e45f7239-c05c-455d-9916-3fe90799a1fa

press to zoom
b2b7693b-7b0b-456e-a43e-79263a29d35f
b2b7693b-7b0b-456e-a43e-79263a29d35f

press to zoom
ffe86667-be73-4f70-8376-1ac98fe07034
ffe86667-be73-4f70-8376-1ac98fe07034

press to zoom
e45f7239-c05c-455d-9916-3fe90799a1fa
e45f7239-c05c-455d-9916-3fe90799a1fa

press to zoom
1/22
Meli-Melo2
IMG-20220810-WA0003
IMG-20220810-WA0003

press to zoom
IMG-20220812-WA0000
IMG-20220812-WA0000

press to zoom
IMG-20220812-WA0012
IMG-20220812-WA0012

press to zoom
IMG-20220810-WA0003
IMG-20220810-WA0003

press to zoom
1/40

Meli-Melo 3